Edwin London Flagship


Here is a second article by Oliver Legris for Edwin. A great japanese brand that you may remember with this video

This week end I visited Edwin flagship in Shoreditch London, the first shop the brand opened in Europe.

Founded after WWII in Japan, selling U.S military surplus, Edwin started making and selling jeans in 1963. What makes Edwin appealing is that they are a denim company, and they take this very seriously

In an era where fashion brands want to sell everything, from sneakers to Ipad cover, including perfumes and sunglasses, Edwin focuses mainly on making one thing (great pair of jeans), and they do it well.

The shop transcribes again this passion for things well made, with handmade signs by artist Nicolai Sclater or vintage items curated by Mark Amos, also builder of shop.
The whole experience would not be complete if employees were not only sales people but real jean specialists. We spent 30 minutes with Russel talking denim mills, selvage and Oz., where he helped us understand all the (subtitle) differences between all the jeans

As expected, the flagship carries all the western lines jeans (ED-XX 13.7/14oz., Nashville made in Europe but Japanse denim) but also the SEN (10oz.) lines which are made in Japan.

In a world where some brands try to value a past heritage, Edwin succeeds in making this heritage real by creating a flagship as well made as their own products

Price
Made in Europe raw jeans are priced between £120-135£ making them very competitive against competitor like Acne (made in Turkey/China £150) or APC (made in Macao £125). Made in Japan raw jeans are priced £190

- – -

Voici un second article d’Olivier Legris, cette fois pour la superbe marque Japonaise Edwin, dont vous devez vous souvenir grâce à cette vidéo.

Ce week-end, je suis allé visiter le flagship Edwin dans le quartier de Shoreditch à Londres, premier magasin ouvert en propre par la marque en Europe.

Fondée après la seconde guerre mondiale au Japon, Edwin vendait initialement du surplus militaire avant de commencer à fabriquer et vendre des jeans à partir de 1963. Ce qui rend Edwin attractif, c’est qu’il s’agit d’un fabricant de jeans prenant très au sérieux son job. Alors que de nombreuses marques de mode tentent d’apposer leur nom sur tout et n’importe quoi (de la baskets à la pochette iPad en passant par les parfums et les lunettes), Edwin se concentre essentiellement sur les jeans, et cela avec succès.

La boutique retranscrit cette passion pour les choses bien faites, les signes et les inscriptions ont été faits main par Nicolai Sclater. La boutique regorge d’objets vintages sélectionnés par Mark Amos, qui a aussi construit de ses propres mains la boutique.

L’expérience n’aurait pas été complète si les employées n’était pas seulement des vendeurs mais avant tout des spécialistes du jean. Nous avons passé 30 minutes avec Russel a parler de toiles, de selvage et de oz, m’aidant à comprendre toutes les subtilités et différences entre les nombreux jeans.

Le flagship vend l’ensemble des jeans pour le marché européen (ED-XX 13.7/14 oz., Nashville les deux lignes étant fabrique en Europe mais avec de la toile japonaise) mais aussi la ligne SEN (10 oz.) qui elle est faite au Japon.

Dans un monde ou les marques tentent de valoriser leur héritage, Edwin réussit a le faire vivre en créant un flagship aussi bien fait que ses produits.

Prix:
Le made in Europe raw coute entre £120-135 ce qui le rend compétitif par rapport a ses équivalent de chez Acne (made in Turkey/China £140) et de chez APC (Made in Macao £125), le made in Japan raw coute £190.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Tags: × × × ×

One Comment

  1. Pingback: Edwin London Flagship | Design That Sticks

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>